L’effeuillage, c’est quoi?

L’effeuillage théâtral, c’est quoi?

DSCF5321

Photo spectacle Angles Morts – 2 mai 2019 (Théâtre de Verre)

 

L’effeuillage théâtral, c’est une pratiquedu théâtre singulière. L’effeuillage consiste à créer un numéro de de 4 à 6 minutes pendant lequel le performeur enlève ses vêtements et dévoile tout ou partie de son corps. Et dans ce numéro, souvent individuel, le performeur nous raconte une histoire. Une histoire qui peut prendre toutes les couleurs imaginables : comique, glamour, tragique, contemporain, gore, burlesque, poétique, engagé, absurde, bref tout. Ces numéros sont bien souvent accompagnés d’une ou plusieurs musiques. Le performeur décide absolument de tout: son costume, la musique, les lumières, jusqu’à quel point il souhaite se dévêtir, etc..

Les_Talons_Casses_201018-20

Photo Léa Bénatar – spectacle 20 octobre 2018 (MPAA Broussais)

Mais, ça ressemble à quoi un spectacle d’effeuillage théâtral?

Ca ressemble à un spectacle qui déjà, se fait uniquement dans l’intimité d’un théâtre, avec un public en général déchaîné! Pour tout spectacle d’effeuillage, une maîtresse de cérémonie introduit le show, expliquant au public ce qu’est l’effeuillage tout en le préparant à crier, taper des mains et encourager les performeurs à venir. Cette maîtresse de cérémonie ponctue chaque numéro en jouant avec le public et en présentant les performeurs avant leur entrée en scène. Et, élément incontournable, le « stage kitten » ou « chaton de scène », qui est souvent, l’homme, en charge de ramasser les vêtements laissés sur scène après chaque numéro et de préparer la scène suivante. L’homme de ménage en quelque sorte.

DSCF5378

Photo spectacle Angles Morts – 2 mai 2019 (Théâtre de Verre)

Un atelier d’effeuillage théâtral, ça se passe comment?

Ca se passe dans une salle, en petit comité (de 4 à 6 personnes). Les ateliers sont organisés par Lady Skaro, une jeune performeuse légèrement obsédée par l’art de l’effeuillage. Et globalement, à chaque atelier, elle enseigne quelques techniques essentielles pour savoir enlever un accessoire sur scène (des gants, un chapeau, un boa, des palmes, une chemise, des bretelles, un pantalon, des bas, un soutien-gorge, etc). Car oui, il y a un peu de technique, on peut en effet rester bloqué sur un porte-jarretelle ou une cravate pendant dix minutes…donc il faut savoir s’en dépatouiller! Et surtout, on associe cette technique à un jeu théâtral, donc les ateliers sont pleins de jeux, exercices de théâtre. On aura également des thématiques pour explorer nos jeux de scène : les archétypes féminins (la pin-up, la femme fatale, etc..), et les archétypes masculins (le héros, le playboy, le cow-boy, etc…), et puis l’univers du clown aussi. Car le but de l’histoire est de révéler votre personnage de scène, et ça c’est une histoire bien personnelle! Et puis au bout du bout, l’idée c’est d’arriver à créer votre propre numéro d’effeuillage et de monter ensemble un spectacle!

Ce sont des ateliers pour les filles ET les garçons? C’est pas un peu gênant…?

Eh oui, nous sommes une des seules assos d’effeuillage MIXTE. Nous avons beaucoup réfléchi à la question en coulisses et ça a été dur pour nous aussi. Alors quelques explications. Depuis le début, nous voulons que l’effeuillage soit une pratique ouverte à tous sans distinction de physique, de genre, de sous dans le portefeuille, etc… Et au niveau du genre, nous voulons que ces ateliers soient ouverts autant aux femmes qu’aux hommes qu’aux trans, avec la plus grande diversité possible. Des femmes camionneuses, des femmes féminines, des folles, des Sylvester Stallone, des mecs virils, des transgenres en tous genres, toute la palette de couleurs. Et vu que souvent en effeuillage, finalement, on parle d’amour, de désir (et de toutes les complications qui vont avec), nous voulons aussi qu’il y ait une place pour toute orientation sexuelle. On est peut-être un peu idéalistes, mais notre ambition, c’est ça. Et de créer du dialogue justement. Car dans ces ateliers, nous travaillerons autant sur les archétypes féminins que masculins que l’on soit une fille ou un garçon. Nous pensons que justement, en étant mixte, nous pourrons enrichir nos jeux de théâtre et mieux comprendre les expériences de chacun.

D’autres questions?

Nous serons ravies de vous répondre par message privé à notre adresse e-mail : lestalonscasses@laposte.net   Se lancer dans l’effeuillage peut faire peur ou susciter plein de questions, donc vraiment, si un truc vous turlupine, contactez-nous sur le site et nous vous répondrons le plus rapidement possible.